Chef d’entreprise : pourquoi procrastinez-vous ?

Chef d’entreprise : pourquoi procrastinez-vous ?

Vous êtes chef d’entreprise. Un tas de tâches vous attend sur votre bureau, dans votre agenda ou votre ordinateur.

Pourtant, vous laissez passer les heures, parfois les jours sans y toucher. Vous vous dites « Demain », non sans une pointe d’anxiété et de culpabilité. Et, le lendemain en question, le tourbillon de votre vie de dirigeant d’entreprise vous emporte, exactement comme la veille. Le tas de tâches reste au même endroit, redoutable, à vous narguer.

Bienvenue au club des dirigeants procrastinateurs !

Ne soyez pas trop dur avec vous. Vous n’êtes pas le seul dans ce cas et cela ne veut pas dire du tout que vous êtes paresseux ou irresponsable. Dans cet article, je vous propose de prendre le problème de la procrastination de l’entrepreneur à bras-le-corps. Nous allons voir ensemble pourquoi vous procrastinez et comment faire pour surmonter ça !

Reconnaître la procrastination du chef d’entreprise

Définition de la procrastination

La définition de la procrastination, c’est la « tendance à ajourner, à remettre systématiquement au lendemain ». (Définition du dictionnaire Larousse.)

Mais que remettez-vous au lendemain, précisément ? Certainement pas toutes vos tâches. Vous ne passez pas vos journées à ne rien faire, loin de là. Très souvent, le quotidien d’un dirigeant d’entreprise est au contraire un vrai ballet d’actions épuisantes.

La procrastination apparaît quand les actions qui vous occupent n’ont rien à voir avec vos objectifs prioritaires. En gros, vous êtes pris dans une frénésie d’occupations journalières, mais ce ne sont pas celles qui vous aident à atteindre vos buts.

Au fond de vous, vous vous en rendez compte. Cela provoque en vous beaucoup de stress et parfois d’angoisse.

Les signes de la procrastination chez l’entrepreneur

En tant que coach d’entrepreneurs et de dirigeants d’entreprise, j’ai souvent identifié la procrastination chez mes clients. Elle se matérialise par :

  • une difficulté à organiser sa journée ou alors à se tenir au programme qui a été fixé ;
  • de la confusion dans la priorisation des objectifs et des actions ;
  • une tendance à s’occuper d’abord de ce qui procure de la satisfaction et à repousser ce qui est source d’ennui et/ou d’anxiété (jusqu’à la limite extrême des délais) ;
  • une impression globale de vivre dans l’urgence et de courir après le temps ;
  • un fort sentiment de culpabilité.

Évidemment, tout cela n’est pas sans risque, aussi bien pour votre business que pour votre bien-être !

Les risques de la procrastination pour le dirigeant d’entreprise

Les conséquences, ce sont :

  • des tâches qui s’accumulent (aussi bien des tâches de routine que des tâches importantes dans la concrétisation d’un but particulier) ;
  • de fait, une perte de temps dans la réalisation des objectifs essentiels de votre business ;
  • un sentiment de dévalorisation de vous-même, puisque vous n’arrivez pas à atteindre vos objectifs (stress, voire dépression) ;
  • un équilibre de vie impacté à tous les niveaux (santé, famille, etc.).

D’ailleurs, en ce qui concerne l’équilibre de vie, les sciences cognitives ont prouvé que la procrastination de l’entrepreneur est vraiment nocive pour le cerveau. Selon les travaux de Roy F. Baumeister, un célèbre psychologue américain1, les tâches inachevées constituent une énorme charge mentale.

Les causes de la procrastination du chef d’entreprise

Mais, au fait… pourquoi procrastinez-vous ?

Puisque vous savez que vous avez des tâches importantes à faire, pourquoi les reportez-vous à demain ? Alors que cela provoque chez vous du stress et de la culpabilité ? Et que vous en connaissez et subissez les effets négatifs ?

Il y a une différence entre procrastination et paresse ou fainéantise. Les ressorts du phénomène sont complexes. Souvent, vous ne les identifiez pas vous-même. Il peut s’agir de :

  • une peur inconsciente d’arriver à vos objectifs : vous craignez le changement et le bouleversement de vos habitudes ;
  • un manque de confiance en vous ou en votre projet : vous ne pensez pas que vous allez y arriver ou que vos objectifs soient vraiment pertinents ;
  • une tendance au perfectionnisme : vous n’êtes jamais satisfait de ce que vous faites, ce qui finit par vous démotiver.

Parfois, vous procrastinez… Savez-vous pourquoi ?

Bref, on voit que la procrastination est autant une question de mindset d’entrepreneur que de gestion du temps ! C’est la raison pour laquelle je travaille moi-même sur ces deux plans avec mes clients.

Mes conseils en gestion du temps pour les procrastinateurs

Les problèmes d’organisation d’entreprise et de gestion du temps du dirigeant sont des questions que je connais bien. J’ai développé des méthodes de gestion du temps pour aider mes clients. Cela leur permet d’avoir une vie professionnelle plus sereine et aussi de développer l’efficacité des procédures dans l’entreprise. Bref, il s’agit de mieux gérer son temps pour gagner en efficacité et en bien-être !

Trier les actions importantes et les actions urgentes de votre business

Toutes les actions et tous les objectifs ne se situent pas au même niveau. Il y a des tâches qui sont importantes. D’autres qui sont urgentes. Certaines qui sont à la fois importantes et urgentes.

Vous devez faire ce tri pour savoir dans quel ordre traiter les tâches. Cela vous permet de leur donner des délais adaptés et de lutter contre la fameuse procrastination de l’entrepreneur.

Gérer vos tâches entrepreneuriales par écrit

Il faut absolument classer vos tâches par écrit.

Un très intéressant article des chercheurs belges Vidal et Heylighen a montré que le cerveau humain est fait pour avoir des idées et pour réfléchir, et pas du tout pour mémoriser. Or, la plupart des gens l’utilisent comme système de classement. Pas étonnant si vous saturez ensuite, que vous vous démotivez et que vous procrastinez !

Toujours d’après le psychologue Roy F. Baumeister, la charge mentale d’une tâche inachevée est allégée, non pas quand elle est terminée, mais dès que vous êtes assuré qu’elle sera terminée un jour.2

Bref, adoptez une organisation béton avec agenda ou échéancier et rappels de tâches au moment adapté pour vous libérer l’esprit !

Décomposer les tâches à faire pour votre entreprise

Certaines tâches sont uniques. Par exemple, relancer tel client.

D’autres sont un ensemble de petites tâches qui se succèdent dans le temps. Par exemple, aller à un salon professionnel à l’autre bout du pays. Dans ce cas-là, vous devez choisir un moyen de transport, réserver un hébergement, préparer des flyers, vérifier les participants au salon pour éventuellement prévoir des rendez-vous, etc.

Ce type de tâches provoque souvent la procrastination, car elles sont impressionnantes en volume et vous ne savez pas par quel bout commencer. Il est donc important de les décomposer. Par exemple, dans notre exemple ci-dessus :

  1. vérifier les dates pour être certain de sa disponibilité ;
  2. se renseigner sur les hébergements alentours ;
  3. comparer les modes de transport ;

etc.

Chaque sous-tâche est beaucoup plus facile à aborder.

Programmer les tâches de chacune de vos journées de dirigeant

Vous avez défini les tâches du point de vue de leur priorité et de leur importance et vous les avez inscrites dans votre agenda. Dès lors, il devient plus facile de préparer le planning de chaque journée… et de s’y tenir.

Attention, ne chargez pas trop la barque. Prévoyez une liste d’actions réalisables en une journée. Sinon, au terme de celle-ci, vous serez découragé de n’avoir pas tenu vos prévisions en dépit de vos efforts.

Mes conseils en mindset contre la procrastination de l’entrepreneur

Développer son mindset d’entrepreneur

Comme nous l’avons vu, la procrastination est un phénomène très psychologique qui en dit long sur vous.

Le mindset est votre capital psychologique. Votre optimisme, votre confiance en vous, votre résilience face aux obstacles vous aident à garder la motivation et à agir.

Je vous conseille de lire mon article sur le développement du mindset. Il vous aide à mettre en place des réflexes et des routines précieuses pour combattre la procrastination et développer votre état d’esprit entrepreneurial.

Traiter la bonne tâche au bon moment

Beaucoup d’entrepreneurs se mettent une pression d’enfer pour être au top et tout gérer en même temps. Paradoxalement, ils développent une telle charge mentale qu’ils ne trouvent plus l’énergie d’effectuer les tâches nécessaires au bon moment.

C’est tout l’inverse de la théorie du flux (ou du flow). On vient plus facilement à bout des tâches quand on atteint un état de performance et de concentration optimal. Un peu comme les athlètes quand ils sont « au top de leur forme ».

C’est une question à la fois de :

  • bien-être (vous vous en sentez dans une forme idéale pour attaquer telle tâche de front) ;
  • compétence (vos capacités sont en adéquation avec la tâche à effectuer).

Si vous devez vous occuper d’une tâche trop facile pour vous, vous allez vous ennuyer. Vous risquez donc fortement de procrastiner pour l’éviter. Si la tâche est trop complexe ou ne correspond tout simplement pas à votre domaine d’expertise, vous risquez d’angoisser. Et donc, là aussi, de remettre l’action à plus tard !

Il est donc sage pour un chef d’entreprise d’apprendre à déléguer, voire à automatiser des tâches, plutôt que de vouloir à tout prix s’occuper de tout… et finalement tout laisser en plan !

Analyser vos failles en tant que dirigeant d’entreprise

Quelquefois, la bonne volonté ne suffit pas. Nous avons tous un avis biaisé sur nous-mêmes. Il est difficile de comprendre objectivement nos failles et donc de travailler pour les supprimer.

Votre procrastination révèle-t-elle un manque de confiance en vous ? Une surcharge de responsabilités et une peur de l’échec ? De l’ennui, voire une dépression cachée ?

Vous avez besoin de le savoir pour aller de l’avant. À ce stade, l’avis objectif d’un coach en entrepreneuriat change tout. Il vous aide en effet à changer de point de vue et à envisager les choses sous un nouvel angle. Cette prise de conscience permet ensuite de faire un travail de fond beaucoup plus facilement, tant au niveau psychologique (mindset) qu’organisationnel (gestion du temps).

Un coach en entrepreneuriat vous aide à lever les blocages psychologiques qui vous font procrastiner.

Est-ce votre cas ? Comment vous sentez-vous face à votre sentiment de procrastination de l’entrepreneur ?

Je suis coach en entrepreneuriat et spécialisé en gestion du temps, gestion du stress et en développement du mindset. J’utilise des méthodes de développement personnel éprouvées pour aider les dirigeants d’entreprise et leurs équipes : sophrologie, exercices d’éveil et de conscientisation, travail de fond sur la levée des blocages psychologiques. Je propose aussi des processus performants pour une meilleure organisation de votre agenda. Avec ce but : que vous gagniez à la fois en temps et en efficacité et développiez une vie entrepreneuriale épanouie !

Contactez-moi pour un premier rendez-vous entièrement gratuit !

1 Roy F. Baumeister et E. J. Masicampo, « Unfulfilled Goals Interfer with Tasks Than Require Executive Functions », Journal of Experimental Social Psychology 47, n° 2 (2011)

2 Roy F. Baumeister et E. J. Masicampo, « Consider It Done ! Plan Making Can Eliminate the Cognitive Effects of Unfulfilled Goals », Journal of Personality and Social Psychology 101, n° 4 (2011)

Crédits images : xaviandrewStarflamesStockSnap

Laisser un commentaire