5 Conseils-clés d’organisation pour mieux vivre son business !

5 Conseils-clés d’organisation pour mieux vivre son business !

Des journées qui finissent à 23h00 ? Des week-end passés à travailler ? Un sentiment d’urgence permanent et l’impression de ne jamais faire les bonnes choses au bon moment ?


Vous avez peut-être un petit problème organisationnel dans votre vie de dirigeant d’entreprise, qu’en dites-vous ?

Une bonne organisation de chef d’entreprise est un facteur essentiel de réussite et de sérénité. Inversement, un défaut d’organisation peut devenir un obstacle sérieux, aussi bien à votre équilibre de vie qu’à la bonne gestion de votre business.

La bonne nouvelle ? Une mauvaise organisation n’est pas une fatalité ! Je vous propose cinq leviers d’action pour vous aider à remettre de l’ordre, de la clarté et du plaisir dans votre quotidien d’entrepreneur.

1. Analyser vos problèmes en tant que chef d’entreprise

Pris dans le tourbillon du quotidien, vous avez du mal à prendre du recul sur votre comportement de dirigeant. Mon premier conseil est donc celui-ci : faites une pause et regardez-vous en pleine action.

Personne n’est parfait. En vous observant sans vous chercher d’excuses, vous allez remarquer les failles, les réflexes, les mauvaises habitudes qui vous font perdre du temps et de l’efficacité.

Par exemple, est-ce que vous accourez dès qu’un de vos collaborateurs vous demande quelque chose… parce que vous avez peur qu’il fasse une bêtise ? Est-ce que vous refusez de déléguer de nombreuses tâches et que vous vous retrouvez de fait surchargé de travail ?

Cet exemple de problème organisationnel, parmi bien d’autres, amène forcément des problèmes de gestion d’entreprise plus larges. Ainsi, si vous mettez des jours, voire des semaines à envoyer un devis à un client, vous courrez le gros risque de perdre un contrat que vous aviez des chances d’obtenir. Les conséquences d’une mauvaise gestion d’entreprise sont donc aussi celles d’une mauvaise organisation personnelle du dirigeant.

Certes, il n’est pas facile d’être objectif avec soi-même, même quand on a la volonté de s’améliorer. Cela nécessite de sortir de sa zone de confort et de se confronter à des réalités qui peuvent être désagréables. C’est pourquoi une aide extérieure, comme celle d’un coach, est souvent indispensable.

2. Élaborer un planning de chef d’entreprise réaliste et pertinent

Vous avez sans doute une liste de tâches à faire à la journée et à la semaine. C’est un minimum, mais une to do list ne sert à rien si elle ne définit pas vos priorités.

Je vous propose d’intégrer ce qu’on appelle la matrice d’Eisenhower à votre organisation de chef d’entreprise. C’est une méthode de classement de tâches :

  • urgentes et importantes : à traiter immédiatement ;
  • urgentes mais peu importantes : à déléguer ;
  • peu urgentes mais importantes : à reporter dans le temps à une date précise, pour la traiter dans un délai raisonnable ;
  • ni urgentes ni importantes : à laisser en instance ou à classer.

Je vous conseille de revisiter cette liste de tâches toutes les semaines et tous les mois. Ainsi, vous définissez dans votre planning des objectifs hebdomadaires et des objectifs mensuels. Les tâches urgentes prennent forcément place dans la semaine courante. Lorsque vous avez un peu de temps devant vous, vous pouvez avancer sur des objectifs mensuels de type peu urgents mais importants.

Cela vous permet de définir un planning de travail vraiment efficient. Si, du moins, vous arrivez à vous tenir à ce planning sans procrastiner ! 😉

Un planning qui clarifie les priorités vous est d’une aide précieuse dans la gestion courante de votre entreprise.

3. Construire un bon environnement et une bonne organisation de travail

Le planning d’un chef d’entreprise ne fait pas tout. Il doit s’insérer dans une organisation plus globale.

Par exemple, la tenue des réunions et des rendez-vous. Limitez-les aux seuls entretiens essentiels. Évitez toutes les réunions dans lesquelles vous n’êtes pas indispensable : faites-vous plutôt représenter si cela est nécessaire. Lorsque vous recevez quelqu’un, définissez un temps limite et, tout en restant bienveillant et courtois, allez à l’essentiel !

Gérez vos mails de la même façon, avec rigueur et simplicité. Traitez immédiatement ceux qui n’exigent pas de réflexion et seulement quelques lignes de réponse. Classez les autres et revenez-y à tête reposée. Je vous conseille de réserver une seule session quotidienne de gestion des mails, voire moins si cela vous est possible. Rien n’est plus chronophage que de consulter sa boîte plusieurs dizaines de fois par jour.

Enfin, même si cela paraît trivial, rangez bien votre bureau. Un espace de travail dans lequel on cherche un dossier pendant 30 minutes n’est pas un gage d’efficacité. Vous avez mieux à faire !

4. Adapter son organisation de chef d’entreprise à son rythme biologique

Connaissez-vous la théorie du flux (ou théorie du flow en anglais) ? Elle dit que vous êtes bien plus efficace lorsque vous agissez au summum de votre forme. Un peu comme les grands sportifs qui accomplissent des exploits quand ils se sentent totalement « dans l’instant ».

C’est la même chose pour les chefs d’entreprise. Il y a des moments où vous « sentez » les choses. Vous êtes alors plus efficace. Vous êtes capable de boucler en une heure un dossier que vous auriez mis toute une après-midi, voire une journée ou plus, à traiter dans une période moins appropriée. Quand on ne se sent pas en phase avec l’instant, non seulement on procrastine, mais les idées et l’instinct font défaut, tout simplement.

Cela signifie aussi respecter votre horloge biologique interne. Êtes-vous plutôt du matin, de l’après-midi, voire du soir ?


Il est aussi très important que vos compétences soient en phase avec les tâches que vous vous assignez. Nous en arrivons à un dernier point qui fait souvent grincer des dents les chefs d’entreprise : l’automatisation et la délégation !

5. Apprendre à déléguer et à automatiser dans l’entreprise

Il n’y a pas de secret. Si l’organisation personnelle du chef d’entreprise est souvent très compliquée à mettre en place, c’est parce que vous vous en demandez beaucoup trop. Vous voulez tout faire.


Pour en revenir au point précédent, il est difficile d’atteindre le flow avec des tâches qui vous ennuient profondément ou pour lesquelles, au contraire, vous ne possédez pas les compétences requises. Il est important de faire confiance à des collaborateurs expérimentés pour certaines opérations, comme le marketing, la gestion technique d’un site web, etc.


N’oubliez pas la priorisation dans votre planning : certaines tâches doivent être déléguées, notamment les tâches urgentes et peu importantes.


Bien entendu, vous devez garder la possibilité de contrôler le travail effectué en faisant des points avec vos collaborateurs, surtout au début de la délégation. Mais considérez cela comme une vraie plus-value : vos équipes vont apporter un regard neuf et des perspectives différentes auxquels vous n’auriez pas forcément pensé. En plus de libérer considérablement votre emploi du temps !


Certaines tâches peuvent même être complètement automatisées !


Tout cela n’est pas facile à faire accepter à des chefs d’entreprise très investis dans leur business. Un regard extérieur, qui aide à franchir les étapes en douceur, est alors très précieux !

Un coach en entrepreneuriat vous aide à construire une organisation personnelle en travaillant aussi bien vos (mauvaises) habitudes que vos blocages psychologiques.

Voyez-vous déjà des failles dans votre organisation de chef d’entreprise ? Êtes-vous prêt à les affronter pour gagner en équilibre de vie, en sérénité et en efficacité dans votre business ?


La motivation est une arme puissante. Grâce au coaching d’entrepreneur, vous utilisez cette ressource pour aller dans la bonne direction. Je vous propose de découvrir ma méthode de gestion du temps de l’entrepreneur. Elle se fonde à la fois sur des éléments factuels (l’amélioration de l’organisation entrepreneuriale) et des éléments psychologiques (la levée des blocages psychologiques et le développement d’un nouveau mindset).
Contactez-moi pour un premier rendez-vous gratuit !

Crédits image : Gerd AltmannFree-Photos

Laisser un commentaire