Dirigeant d’entreprise : quelles sont vos difficultés ?

Dirigeant d’entreprise : quelles sont vos difficultés ?

Les difficultés rencontrées par les entrepreneurs ? Difficile d’y échapper, qu’on soit un tout jeune chef d’entreprise ou un dirigeant expérimenté ! La vie entrepreneuriale n’est pas un long fleuve tranquille.


Manque de clients, flux de trésorerie tendus, problèmes de management, mindset en berne…Vous connaissez tout ça.


La bonne nouvelle, c’est que ce n’est pas une fatalité. Vous n’êtes pas obligé de subir. Plus facile à dire qu’à faire ? Je vous donne des pistes pour naviguer entre les 6 écueils qui « pourrissent » la vie des dirigeants d’entreprise !

1. Le manque de clients, la hantise du dirigeant

Trouver des clients, c’est l’arlésienne pour de nombreux dirigeants. Se constituer un portefeuille clients suffisamment garni est une vraie difficulté rencontrée aussi bien par les PME que les TPE. Cela nécessite de construire une stratégie marketing. Or, je le constate chaque jour dans mon travail de coach, beaucoup de chefs d’entreprise n’ont pas de plan d’action clair. Ils prospectent à tâtons et sans suivi.


Ce que je conseille :

  • Définissez clairement votre client cible. Il est quasiment impossible de trouver des clients pour son entreprise quand on ne sait pas à qui on s’adresse. Trouvez les personnes qui ont BESOIN de vous et de vos services.
  • Choisissez intelligemment vos supports et vos lieux de prospection.
  • Misez sur la prospection indirecte avec une stratégie de contenus sur le Web, le bouche-à-oreille et le développement de votre réseau professionnel.

2. La gestion des flux de trésorerie ou l’art du grand écart entre entrées et sorties

Ah ! La trésorerie ! Un vrai problème pour les jeunes et moins jeunes entrepreneurs. Entre la gestion des fournisseurs et des partenaires et les clients parfois mauvais payeurs, ça devient vite un casse-tête.


Lorsque votre business croît, ça ne s’arrange pas forcément : il faut alors jongler avec d’autres temporalités, d’autres perspectives, y compris financières… Et votre trésorerie n’aime pas ça !


Ce que je conseille :

  • Évaluez soigneusement votre besoin en fond de roulement. Cela vous permet d’anticiper à court terme sur des problèmes de trésorerie.
  • Soyez ferme avec vos clients sur les délais. Vous avez peut-être l’impression que, sans eux, tout va s’écrouler. En réalité, ce que vous offrez mérite considération et respect.
  • Avec un tableau reprenant les flux de trésorerie et une analyse financière régulière de votre entreprise, vous saurez où vous en êtes à tout instant. Vous pourrez alors établir des prévisionnels et prendre des décisions mesurées.

3. Le recrutement de personnel compétent, l’une des grandes difficultés rencontrées par les entrepreneurs

Le choix des collaborateurs est une vraie problématique pour les entrepreneurs.


D’une part, vous avez besoin de disposer de compétences et d’une maîtrise des nouvelles technologies que vous ne possédez pas toujours vous-même. Comme je le dis souvent, vous n’avez pas quatre bras. Il peut s’agir du recrutement de commerciaux, de personnel qualifié en informatique, etc.


D’autre part, les problèmes de recrutement en entreprise donne des sueurs froides au dirigeant. Il ne faut surtout pas se tromper quand on embauche. Les risques : un manque de motivation et/ou de compétences et, finalement, un turn-over qui fait du tort à tout le monde.


Ce que je conseille :

  • Basez-vous sur votre culture d’entreprise. Votre business met-il l’accent sur l’éthique, la réactivité, l’innovation, etc. ? Les personnes que vous recrutez doivent avoir les mêmes valeurs d’entreprise que vous.
  • Restez focus sur vos besoins en terme de compétences. Ne vous laissez pas « séduire » par un profil si celui-ci n’y correspond pas. À moins, bien sûr, que vous ne soyez dans une optique de formation, le recrutement d’un stagiaire avec contrat à la clé par exemple.
  • Mettez en valeur vos atouts… pour attirer les talents ! L’employeur doit lui aussi convaincre le candidat !
Recruter un ou une collaboratrice est source d’anxiété pour les dirigeants. Mettez toutes les chances de votre côté lors de ce processus !

4. Les problèmes de management, mise à l’épreuve de la communication d’entreprise

Si le recrutement pose problème, c’est parce que le management qui suit est l’une des grandes difficultés rencontrées par les managers néophytes que vous êtes. En effet, dans les TPE, c’est généralement le dirigeant qui s’occupe de la gestion des ressources humaines et des conflits.


Ce que je conseille :

  • Recentrez-vous sur vos collaborateurs. Est-ce que vous passez assez de temps à leur expliquer vos objectifs et vos attentes ? Un exemple de problème de management, c’est que, parfois… il n’y a pas de vrai management.
  • Soyez à l’écoute. Vous avez votre vision des choses en tant que dirigeant. Vos employés ont la leur, qui peut être très riche pour vous. Les difficultés rencontrées par les entrepreneurs sont amplifiées par celles des collaborateurs, il faut donc en tenir compte.
  • Et si vous changiez votre style de management ? Je vous suggère de vous intéresser au management transversal ou coopératif. Il est peut-être la solution à votre problème de management et de gestion du personnel ?

5. La surcharge de travail du dirigeant, un vrai fléau

En tant que coach de chef d’entreprise, j’identifie la surcharge de travail comme le principal problème des entrepreneurs. Pourquoi ? Parce que tous les autres en dépendent plus ou moins directement.

Une mauvaise gestion du temps impacte votre prospection commerciale, le management de vos équipes et la disponibilité d’esprit dont vous avez besoin pour vérifier votre comptabilité. Certes, les quatre problèmes précédents sont réels en eux-mêmes. Mais vous avez beaucoup plus de mal à les résoudre quand vous êtes débordé.


Ce que je conseille :

  • Revoyez l’organisation de votre entreprise. Automatisation des tâches, délégation, communication : voyez où votre TPE peut gagner en souplesse pour vous faire gagner en temps.
  • Redécouvrez la valeur de votre temps. Celui-ci est précieux et vous avez le droit d’en profiter en dehors du travail. Pour faire tomber les barrières mentales qui vous obligent à en faire toujours plus, un accompagnement entrepreneurial est souvent indispensable.

6. La solitude du chef d’entreprise, une malédiction ?

Solitude face aux responsabilités, doutes quant aux décisions à prendre, stress et déprime… autant d’obstacles que l’entrepreneur rencontre dans son quotidien. Ils l’empêchent de profiter des avantages de l’entrepreneuriat : la liberté d’action, le sentiment de reconnaissance et d’accomplissement…


Ce que je conseille :


Ne restez pas seul. Tout simplement. N’adoptez surtout pas cette horrible citation sur la solitude du chef d’entreprise, signée Carl Icahn : « Vous apprendrez que dans le business… si vous voulez un ami, prenez un chien. »

Non ! Allez à la rencontre de vos pairs dans les salons professionnels. Rejoignez des réseaux. Continuez à vous former et à former vos collaborateurs pour discuter avec eux des enjeux. Faites-vous accompagner par un coach qui vous aidera à vaincre la solitude du dirigeant et à faire face à toutes les autres difficultés rencontrées par les entrepreneurs.

Il existe des solutions à ces difficultés, qu’elles soient très matérielles (le manque de clients, la trésorerie…) ou plus psychologiques (l’isolement, le stress face au manque de temps, les relations humaines…). Je vous propose mon expertise, fondée d’une part sur l’élément humain (le mindset, le management) et l’organisation d’entreprise (la stratégie commerciale et entrepreneuriale). Contactez-moi pour un premier rendez-vous gratuit !

Crédits images : regis eudeSue Styles

Laisser un commentaire