A-t-on le droit de se libérer du temps quand on est chef d’entreprise ?

A-t-on le droit de se libérer du temps quand on est chef d’entreprise ?

Je vous pose la question, cher lecteur et chère lectrice. Pensez-vous que vous avez le droit de vous libérer du temps ? Ou culpabilisez-vous quand vous vous accordez un répit ?

La plupart des chefs d’entreprise que je rencontre ont un très grand sens des responsabilités et je suis sûr que vous en faites parti. C’est une grande qualité, indispensable à un entrepreneur. Mais celle-ci peut devenir votre pire ennemie. Par exemple quand elle vous murmure à l’oreille que, pour bien gérer son entreprise, il faut lui consacrer 24h sur 24 et 7 jours sur 7.

Imaginez-vous dans la peau du lapin d’Alice au Pays des Merveilles, en train de courir sans arrêt, les yeux rivés sur votre montre (ou votre agenda). Vous avez déjà l’impression d’être dans ce cas ? Alors il est temps de faire un arrêt sur image !

Comment mieux gérer son entreprise… sans y laisser tout son temps, sa santé et son équilibre social et familial ? Dans cet article, je vous donne les trois fondamentaux. C’est parti !

1. Définir une stratégie commerciale

Vous avez l’impression que le lapin d’Alice sait où il va, vous ? Moi pas. En tout cas, il n’a pas l’air de savoir quel chemin il faut prendre pour arriver à destination en temps et en heure. Un peu de planification ne lui ferait pas de mal, qu’en pensez-vous ?

La stratégie commerciale est indispensable pour les TPE comme pour les plus grosses entreprises. Comment bien gérer son entreprise quand on n’a pas fixé de cap ? Si vous ne savez plus trop où vous allez, arrêtez-vous et faites un point. Vous vous êtes peut-être tellement laissé envahir par la gestion quotidienne de votre business que vous avez perdu de vue votre plan de vol.

J’ai déjà parlé dans un article consacré à la stratégie commerciale des étapes à suivre pour cette procédure. D’abord les objectifs, puis les actions, enfin les indicateurs de mesure qui permettent d’évaluer les résultats. C’est le but de la stratégie commerciale d’un business plan : elle vous met sur les rails.

Revenez à ce fondamental si vous vous sentez perdu.e. Le business plan n’est pas réservé à la création d’entreprise, il peut être utilisé à tout moment pour redéfinir et développer vos projets.

Oui, ce travail de réflexion et de remise à plat est essentiel. Lorsque votre stratégie commerciale B to B ou B to C sera à nouveau bien claire dans votre tête, vous pourrez reprendre de la hauteur, les yeux rivés sur vos objectifs.

À condition bien sûr que vous ayez aussi vérifié l’organisation de votre entreprise !

2. Optimiser son organisation d’entreprise ou comment mieux gérer son entreprise au quotidien

Vos objectifs établis, vos actions programmées et vos indicateurs fixés, vous êtes sur les rails ! Il n’est pas question de retomber dans cette confusion et cet épuisement que je rencontre si souvent chez les chefs d’entreprise. Pour cela, vous devez veiller à construire une organisation et un fonctionnement d’entreprise en béton !

Selon votre niveau d’organisation d’entreprise actuel, cela passe par quelques retouches ou par un grand réaménagement de vos habitudes et de celles de vos collaborateurs. Mes conseils incontournables pour mieux gérer son entreprise au quotidien :

  • tenez constamment votre comptabilité à jour ;
  • gardez un œil sur votre trésorerie et notamment sur le décalage entre le paiement aux fournisseurs et partenaires et le paiement des clients ;
  • notez toutes vos échéances fixes et intégrez-les à votre calendrier (déclarations fiscales, établissement des fiches de paie, DADS des employés, etc.) ;
  • faites un suivi rigoureux de vos devis et de vos factures.

Le but n’est pas de créer un type d’organisation d’entreprise rigide mais plutôt une structure administrative solide. Ainsi, vous aurez l’esprit libre pour des tâches plus créatives et plus intellectuelles, comme le marketing, le développement de projets futurs ou tout simplement les tâches de votre cœur de métier.

Mon but est également de faire en sorte que vous ne vous retrouviez jamais obligé de passer un dimanche à votre bureau à faire de la paperasse alors que vous aviez prévu d’aller manger une gaufre en ville avec vos enfants !


Si le lapin blanc avait noté sur son agenda son rendez-vous avec la reine de cœur, il n’aurait pas eu besoin de courir toute la journée pour ne pas être en retard. 😉

3. Savoir déléguer et automatiser son entreprise

Un business automatisé, ça ne veut pas dire que vous perdez la main. Ça veut dire que vous gardez la maîtrise de l’ensemble… et pas des détails les plus anecdotiques.
Beaucoup d’entrepreneurs se demandent comment mieux gérer son entreprise si on n’a pas l’œil partout. Ce sont des tempéraments qui aiment garder le contrôle à chaque instant (ce que je respecte fondamentalement). Mais j’ai quand même envie de vous demander comment bien gérer une petite entreprise quand on essaie de caser dans la même journée :

  • l’étude de et la réponse à toutes les demandes de devis ;
  • la facturation ;
  • le suivi des collaborateurs ;
  • la prospection commerciale ;
  • la gestion du site web et des réseaux sociaux ;
  • les tâches administratives ;
  • etc.

Vous n’avez pas quatre bras. Et puis, ça veut dire que vous ne faites confiance à personne autour de vous pour le faire à votre place, ce qui est un peu dommage. Combien de temps tiendrez-vous comme ça ?

Gérer son entreprise au quotidien, c’est savoir comment mieux gérer son temps et mieux prioriser les tâches. C’est vraiment une question centrale, dont je constate la pertinence sans cesse dans mon activité d’accompagnement des chefs d’entreprise. Je dis bien « chef d’entreprise », et pas simplement « entrepreneur ». Vous ne devez pas seulement savoir comment mieux gérer une entreprise, vous devez savoir comment diriger une entreprise, des collaborateurs, toute une équipe. Vous n’êtes pas seul.e.

Dans un premier temps, c’est vrai qu’il vaut mieux toucher à tout. Comme ça, vous saurez à peu près comment fonctionne votre entreprise dans tous ses aspects et vous pourrez superviser en toute connaissance de cause.

Mais ensuite, je vous recommande vivement d’apprendre à automatiser et à déléguer des tâches aux membres de votre équipe. Je vous en parle plus longuement dans cet article sur l’automatisation dans l’entreprise. Vous gardez un œil sur les différentes facettes de votre entreprise grâce aux outils de pilotage, aux indicateurs de suivi, aux retours de vos collaborateurs… mais sans courir partout au moindre événement mineur, comme le lapin d’Alice.

Que peut-on déléguer ? La question est importante… et la réponse variée ! Cela dépend de votre tempérament et de votre expertise propre. Peut-être avez-vous du goût pour le marketing… ou pas du tout. Peut-être avez-vous envie de gérer le suivi des clients, parce que vous en avez peu et que vous voulez garder une relation personnalisée avec eux. Ou peut-être voulez-vous garder votre domaine d’expertise et déléguer et automatiser tout le reste. Tout cela nécessite en tout cas de revoir l’organisation de votre entreprise, d’établir un organigramme, peut-être de recruter ou de chercher des partenaires.

déléguer des tâches aux membres de votre équipe

Comment mieux gérer son entreprise ? J’espère que cet article aura répondu à cette question essentielle avec ces trois fondamentaux :

  • stratégie entrepreneuriale ;
  • organisation d’entreprise ;
  • automatisation de business et capacité à déléguer et à opérer un bon management.

Vous avez l’impression que le chantier est trop vaste pour vous ? Vous ne voyez pas où vous pourriez trouver le temps pour vous occuper de tout ça alors que vous êtes déjà débordé.e ?

Je vous propose de revoir ces fondamentaux ensemble. Je suis fort d’une très grande expérience en management et en organisation des entreprises et je vous propose d’en tirer bénéfice lors d’un accompagnement personnalisé. Parlons-en lors d’un premier entretien entièrement gratuit !

Crédits image 1 : Aline Dassel

Crédits image 2 : truthseeker08

Laisser un commentaire