Comment créer un business en ligne… et en vivre !

Comment créer un business en ligne… et en vivre !

Internet a révolutionné le commerce et l’accès aux services. Désormais, lorsqu’on a besoin de quelque chose, notre premier réflexe est souvent d’aller sur le web. On y trouve tout : banques et assurances, alimentation et voyages, formations en tout genre, même des services de recherche de son animal perdu ou de l’homme/la femme de sa vie. L’idée a donc germé dans votre tête : pourquoi pas vous ? Après tout, créer un site ou un blog n’est pas si compliqué : on trouve des tonnes de tutoriels sur le web. En plus, l’investissement de départ est plus faible que pour un commerce physique, dans certains cas quasi nul. Oui, mais attention ! Un très grand nombre de sites et de blogs ne reçoivent que très peu de visiteurs et restent perdus dans les limbes de la toile… Cela ne veut pas dire que vous devez renoncer, non ! Juste que vous devez bien concevoir votre projet. Suivez-moi dans cet article pour apprendre comment créer un business en ligne. Le chemin est plein d’embûches mais, bien guidé, vous atteindrez la caverne aux trésors : celle de votre indépendance financière et de votre épanouissement.

Comment construire un business en ligne : les prémices

Vos compétences et vos connaissances

D’abord, parlons de votre expertise dans le domaine que vous voulez exploiter. Maîtrisez-vous votre sujet ? Si vous avez l’intention de monter une formation sur l’éducation canine, est-ce que vous vous y connaissez vraiment ? Si ce n’est pas le cas, attention ! Vous risquez de proposer des prestations ou des produits de mauvaise qualité. Très rapidement, soyez-en certain.e, votre e-réputation en souffrira. Il sera alors très difficile de rectifier le tir. Il existe beaucoup de vendeurs de rêves et d’escrocs sur Internet, n’en devenez pas un !
De même concernant le web. Avez-vous quelques connaissances de base sur Internet, sur le blogging, sur les réseaux sociaux ? Le danger de se lancer sans les acquis indispensables est réel. Si vous n’y connaissez rien en référencement naturel ou en webmarketing, vous risquez de faire quelques erreurs. Par exemple, de dépenser inutilement beaucoup d’argent en publicités Google Adsense, parce que vous ne voyez pas d’autres façons d’être visible sur Internet. Ou encore, d’être invisible aux yeux des internautes parce que vous avez consacré votre budget dans le design de votre site sans penser du tout à d’autres paramètres capitaux.
Si vous l’estimez nécessaire, pensez à vous former, à engager des personnes compétentes pour vous appuyer dans certains secteurs que vous ne maîtrisez pas, ou encore à vous faire accompagner par un coach ou un consultant.

Votre disponibilité

On dit que le temps, c’est de l’argent. Ce qui est certain, c’est que beaucoup d‘activités sont chronophages quand on est entrepreneur, et l’entrepreneuriat en ligne ne fait pas exception. Entre la communication sur les réseaux sociaux et la rédaction de contenus, vous n’allez pas voir passer le temps. Pensez-y pour adapter votre emploi du temps et vous organiser au sein de votre famille. La vie risque de beaucoup changer à la maison !

Votre budget

Comment créer un business en ligne à moindres frais ? Créer un business en ligne sans argent est possible. Cependant, ce n’est vrai que dans le cadre de certaines activités (l’affiliation, le blogging, l’e-learning…). D’ailleurs, vous aurez tout de même de petites sommes à payer, par exemple pour l’hébergement du site.
D’autre part, ce business peut mettre un certain temps avant d’être rentable. Il est possible que votre site ne génère plusieurs centaines de visiteurs par jour qu’au bout de six à douze mois. Peut-être ne percevrez-vous vos premiers revenus que dans un an. Il est essentiel d’avoir cette idée en tête avant de se lancer. En effet, en sachant cela, vous pourrez décider de mettre de l’argent de côté pour supporter sereinement les premiers temps de votre activité. À moins que vous choisissiez de démarrer votre business en ligne tout en travaillant à mi-temps.

Ne vous découragez pas ! De nombreux entrepreneurs ont finalement connu le succès sur le web après avoir essuyé un ou deux échecs.

Business model et plan d’action : les bases de votre entreprise digitale

Vous êtes toujours là ? Bien ! Alors entrons un peu plus dans le cœur du sujet. Et si on parlait maintenant de votre business model ?
Les entreprises sur le web doivent se poser les mêmes questions que les autres entreprises pour de nombreux aspects de leur business. Et ces questions, ce sont celles-ci :

  • qu’avez-vous à apporter ?
  • à qui ?
  • en quoi vous différenciez-vous de vos concurrents ?

Vos clients et leurs besoins

Qui sont mes clients et quels sont leurs besoins ? Ne visez pas un segment client trop large. En voulant plaire à tout le monde, on finit par perdre toute personnalité et par ne plus plaire à personne. Le but est de capter les gens qui seront en phase avec votre offre et auront un vrai intérêt à acheter chez vous. Votre produit ou votre prestation doit répondre à leur besoin. Réfléchissez-y attentivement. Parfois, ce qu’on veut vendre n’est pas ce que veulent les gens. Plutôt qu’un ebook sur l’art de la vannerie vu en 2 000 ans d’histoire, ils auront peut-être envie d’une méthode pour débuter avec trois brins d’osier ?
Penchez-vous aussi sur la concurrence pour évaluer le potentiel économique de votre idée de départ. Comment créer un business en ligne quand la niche choisie est très concurrentielle, par exemple ? Ne vous effrayez pas : cela veut dire qu’il y a un gros marché ! Inversement, une niche sans concurrence peut vouloir dire qu’il n’y a aucun marché… ou au contraire qu’il y a un marché à satisfaire d’urgence.
Enfin, même si vous devez cibler les besoins de vos futurs clients, n’oubliez pas vos désirs personnels. Ne vous lancez pas dans un business seulement parce qu’il est juteux et tendance !

Votre identité d’entreprise

Suite à cela, vous allez définir votre identité d’entreprise, vos valeurs, votre avantage par rapport aux autres, tout ce qui va correspondre à votre positionnement marketing. À quoi pensent les prospects quand ils voient votre logo ? Cette question peut-être associée à votre politique de prix. Cependant, dans le cadre d’un business en ligne, il peut aussi être astucieux de concevoir une très large gamme :

  • un produit gratuit pour attirer le prospect ;
  • un produit d’entrée de gamme ;
  • un produit standard ;
  • un produit avec abonnement (de type « club privé » ou « académie ») ;
  • un produit haut de gamme ;
  • du coaching/ consulting personnalisé.

Les autres éléments à considérer

Ensuite, vous aborderez des questions plus techniques :

  • quel canal vais-je utiliser pour atteindre mes prospects ?
  • quels vont être mes partenaires éventuels (fournisseurs, etc.) ?
  • de quelles ressources vais-je avoir besoin ?
  • quels vont être mes coûts (fixes et variables) ?

Si vous vous y connaissez déjà un peu en stratégie entrepreneuriale, vous aurez certainement compris qu’on parlait finalement de business plan. Le business plan, ce n’est pas seulement le document qu’on présente aux banques pour qu’elles vous accordent un prêt. C’est aussi un outil qui vous aide à clarifier votre vision. Quand on se lance avec très peu de charges financières, on a tendance à brûler les étapes, car les enjeux nous semblent moins élevés. Au contraire, quel que soit votre projet, accordez-vous le temps de réfléchir à ces questions et de les formaliser par écrit.
Une fois tout cela fait, il vous faudra monter votre plan d’action. Il n’est pas diffèrent de celui d’une entreprise classique. Je vous livre toutes les clés d’une stratégie entrepreneuriale réussie dans cet article.

Comment créer un business en ligne : quelques idées

Vous savez peut-être déjà exactement ce que va être votre business… ou pas du tout. Je vous propose de faire le tour de ce qui existe en matière d’idées de business en ligne, en sachant qu’il reste sans doute encore bien des modèles à inventer.

L’e-commerce

Trois possibilités lorsqu’on veut créer un e-commerce :

  • vendre vos propres produits ;
  • faire de la revente avec stock ;
  • faire du dropshiping ( de la revente sans stock).

Vivre du dropshiping est possible et ce système a le vent en poupe. Il faut tout de même que vous gériez la communication pour acquérir un trafic sur votre site. De plus, il faut être réactif et prévoyant car les clients attendent des livraisons rapides. Il est souvent nécessaire de travailler avec plusieurs fournisseurs. Gardez également en tête que vous aurez moins de marge que si vous gériez vous-mêmes les stocks.
Attention ! Quel que soit le type d’e-commerce choisi, vous devez composer avec la concurrence des énormes enseignes internationales en ligne qui vendent tout et n’importe quoi (on ne les citera pas !). Il vaut mieux se spécialiser dès le début. Adressez-vous à un public ciblé et misez sur l’authenticité de votre démarche, votre expertise et votre passion pour les produits que vous vendez.

créer un e-commerce

La formation en ligne

E-learning, formation à distance, formation en ligne, de quelque manière qu’on l’appelle, le principe a le vent en poupe. Créer une formation en ligne est une idée de business très rentable. On peut la décliner à l’infini, en l’adaptant à ses envies et à son champ d’expertise : apprentissage de langues étrangères ou d’instruments de musique, acquisition de compétences pour changer de métier (marketing, aromathérapie, secrétariat…), etc. : tout est possible.
Dans les cas les plus basiques, vous n’avez besoin que d’une plate-forme sur laquelle vous téléchargez les cours pour vos élèves. En général, ces derniers se présentent sous forme d’un programme constitué de modules (écrit, vidéo, audio…). Vous pouvez y adjoindre un coaching personnalisé ou collectif (échanges par mail ou téléphoniques, visio-conférences, chat, forum, groupes Facebook…). C’est un business très rentable sur Internet pourvu qu’il soit fait avec sérieux et responsabilité. Vos élèves comptent sur vous pour apprendre !

La vente de prestations

Comment créer un business en ligne quand on est freelance ? Traducteurs, rédacteurs web, experts SEO, webdesigners, graphistes, community manager… Vous pouvez vraiment démarrer votre business à partir de rien : il faut juste prospecter ardemment sur le web pour trouver vos premiers clients et constituer votre réseau. Vous pouvez aussi créer un site vitrine qui présentera votre activité. Ce business peut se jouer en solo ou en équipe, par la création d’une agence (par exemple de communication).

La vente de services

Les sites qui proposent des services à la personne (garde d’enfants, jardinage…), des outils en ligne ou des mises en relation (exemple phare : Blablacar) ont beaucoup de succès. Vendre des abonnements à ce type de services est sécurisant et permet d’avoir un chiffre d’affaires prévisionnel relativement fiable (vous générez des revenus récurrents). La marge est importante dans le cadre de la vente d’outils en ligne (par exemple, les outils qui permettent un suivi de trafic sur les sites Internet).

L’affiliation

L’affiliation est un système de paiement par commission. Une blogueuse qui recommande un produit à son audience et leur donne un lien vers la page de vente de ce produit touche une commission à chaque fois que quelqu’un va acheter le produit via ce lien.
Vous pouvez utiliser l’affiliation :

  • pour écouler vos produits par le biais de votre réseau ;
  • pour toucher vous-même les commissions en proposant les produits des autres à votre audience.

C’est un business en ligne qui rapporte de l’argent quand on bénéficie d’une bonne audience ciblée. Par honnêteté, et aussi pour préserver votre e-réputation, il faut recommander uniquement les produits que l’on connaît et dont on a vérifié la qualité.

La publicité

Vivre de la seule publicité sur Internet est très difficile. À chaque fois qu’un internaute clique sur une pub, le site qui héberge la pub récupère quelques centimes. Il faut donc bénéficier d’un énorme trafic pour en vivre, un trafic comme seul en possèdent certains très gros sites d’informations et de presse. Évitez de miser sur cette seule pratique, à moins que vous ne gériez le blog de Cosmopolitan !

Focus : Comment créer un business en ligne automatisé ? Si votre objectif est de générer des revenus passifs, l’affiliation, la formation en ligne (sans coaching), le dropshiping sont efficaces. Le chiffre d’affaires de la vente de prestations, en revanche, sera forcément limité au temps dont vous disposez. De toute façon, quel que soit votre créneau, vous aurez toujours un travail de communication à faire pour rester visible sur Internet.

Comment être visible sur Internet ?

La voie royale vers la visibilité : le blog

Aujourd’hui, le blog est un outil de communication et on voit des blogueurs et blogueuses rémunéré.e.s par une offre mêlant formations, outils et contenus, soutenue parfois par de l’affiliation et de la publicité. Si tel n’est pas votre business model, vous vous demandez peut-être pourquoi créer un blog d’entreprise. À quoi sert un blog finalement ?

  • D’abord, il vous apporte du trafic grâce au SEO (Search Engine Optimization). Chaque article de votre blog vous donne de la visibilité sur une thématique précise. Un site one-page (avec une seule page) est beaucoup plus difficile à référencer. Les e-commerces et les sites vitrines qui ne proposent pas de contenu régulièrement risquent aussi d’être perdus dans les limbes des résultats de recherche.
  • Ensuite, le blog est un excellent support pour générer du contenu (rédactionnel, vidéo, audio). Ce contenu montre aux internautes votre valeur ajoutée et votre expertise. De plus, grâce à ce contenu, vous créez une relation moins formelle avec le prospect. Tout l’intérêt est d’ailleurs de proposer des contenus authentiques, qui font vraiment transparaître qui vous êtes.
  • Grâce au blog, vous récoltez les avis des clients et dialoguez avec eux. Il suffit d’activer les commentaires sous chaque article. Savoir ce que pensent les prospects/clients n’a pas de prix !

Comment gérer un blog ?

Un blog rémunérateur, ça ne s’improvise plus. Pour obtenir visibilité et trafic, il faut respecter quelques règles.

  • Publiez régulièrement, ni trop (vous allez vous éparpiller) ni trop peu (vous n’aurez aucun impact).
  • Ciblez bien vos sujets. Gardez en tête votre cœur de business.
  • Créez du contenu qualitatif. Si vous n’êtes pas capable d’écrire des articles ou que vous n’en avez pas le temps, déléguez cette tâche. La création de contenus est très chronophage. De plus, vos articles doivent être optimisés pour le référencement naturel (le SEO dont je vous parle plus haut).

Comment créer un business en ligne via le blogging ? Voici une check-list de ce qu’il faut faire pour un blog réussi :

  1. Définissez votre cible, celle à laquelle vous allez parler dans vos articles (évidemment, elle doit correspondre à la cible identifiée lors de la création du business model). Par exemple, allez-vous la tutoyer ou la vouvoyer ?
  2. Choisissez les mots-clés sur lesquels vous voulez vous positionner. Ils sont liés aux besoins et aux envies de votre cible. Des outils existent sur Internet pour vous aider (Google Keyword…), mais rien ne remplace votre cerveau : réfléchissez aux mots que vous taperiez sur Google si vous étiez à la place de votre cible.
  3. Créez un contenu bonus à proposer à vos prospects en échange de leur adresse mail : livre blanc/ebook, vidéo exclusive, coaching gratuit…
  4. Planifiez vos articles sur la durée et n’oubliez pas de développer le maillage interne entre vos articles et vos pages !

Développer un écosystème sur Internet

Même quand on crée un blog rémunéré, on gagne rarement sa vie uniquement avec ça. Il faut développer ce qu’on appelle un écosystème pour bénéficier de la visibilité qui va engendrer le trafic sur votre site.

  • Soyez présents sur les réseaux sociaux pour profiter d’un effet viral. Vous devez relier votre site et votre blog à FB, Twitter, Linkedin, Instagram, Pinterest, etc. et partager tous les articles. Cela vous permettra aussi d’obtenir vos premiers liens externes (venus d’ailleurs vers votre site). Ces liens sont un critère de qualité pour les moteurs de recherche lorsqu’ils viennent de sites à la fois fiables, réputés et pertinents (c’est-à-dire traitant de la même thématique que vous).
  • Développez des partenariats (publicité, affiliation, mise en avant réciproque…). Essayez d’obtenir l’aide d’influenceurs que vous estimez en les interviewant ou en écrivant des livres blancs collaboratifs. Mettez-les en avant dans des articles et faites-le leur savoir !
  • Créez une chaîne YouTube d’entreprise. Certains entrepreneurs qui créent une chaîne YouTube arrivent à gagner de l’argent et à en vivre. Bien sûr, les exigences sont ici les mêmes que pour le blog : ciblage du prospect, qualité et valeur ajoutée, pertinence et régularité.
  • Faites des campagnes d’e-mailing. Vous vous souvenez de la mailing liste dont je vous parlais un peu plus haut ? Il est temps de vous en servir ! Petite précision à propos de la collecte d’adresses mail : je vous l’ai dit, les bonus sont parfaits pour ça. Mais ce qui est encore mieux, c’est d’investir l’internaute dans sa démarche d’inscription à votre newsletter. Présentez-la comme un accès privilégié à des ressources précieuses, un peu comme un club privé. Les prospects que vous récupérez par ce système sont beaucoup plus enclins à acheter. Cette démarche impose que vous proposiez des newsletters d’une très grande qualité. Par ailleurs, faites attention au respect de la RGPD (Règlement général sur la protection des données).

Comment créer un business en ligne pour en vivre ? Ce très long article aura, je l’espère, répondu à cette question. Pour plus d’informations, de conseils et d’encouragements lorsque vous vous lancerez dans cette belle aventure, n’hésitez pas à me contacter !

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu